Un parfum de poésie

- orangerie et potager -

– Le potager verger –

Le potager verger et l’orangerie du château d’Acquigny conduisent le visiteur vers un voyage exotique et poétique : couleurs et senteurs se mélangent dans un cadre historique en pleine renaissance.

Un jardin secret en pleine renaissance

Arrivant du sous-bois ombragé, frais et verdoyant, le promeneur qui arrive dans le potager est saisi par le contraste de la lumière intense et la forte chaleur. Se détachant sur fond de collines dans un paysage agreste, le potager verger construit en 1745, de près d’un hectare, présente la particularité exceptionnelle de former une île artificielle car il est entouré de canaux et de murs de briques roses coiffés d’une charpente de chêne couverte d’ardoises. Ce potager
dans lequel on faisait encore les foins en 1995 est actuellement en complète recréation. Sa restauration a commencé par les murs et les toitures suite à la tempête de 1999. Puis elle se poursuit par la remise en état progressive des canaux et des berges notamment par une technique traditionnelle de tressage de saule, et par des plantations.
Jardin du Château d'Acquigny
Jardin du Château d'Acquigny
Jardin du Château d'Acquigny
Jardin du Château d'Acquigny

Le paradis du jardinier : potager-verger du XVIIIème

Le microclimat du potager, entouré de canaux, est propice à la culture en pleine terre de pêchers, figuiers, goyaviers du Brésil… Ses murs sont ornés d’imposants poiriers palissés du dix-huitième siècle – dont un spécimen rare possède trente-deux branches et mesure 1,06 mètres de circonférence – qui alternent avec une parure de fleurs. Les berges de ces canaux sont agrémentées par deux embarcadères qui permettent de s’adonner à la rêverie.
Le potager comprend des haies de petits fruits, des plate-bandes de fleurs et légumes – vingt variétés de tomates -, une collection de cucurbitacées comestibles ou non allant de la citrouille géante atlantique aux concombres sauteur ou concombres d’ânes, un

jardin de plantes condimentaires parsemé de rondelles de séquoia pour en faciliter l’entretien et un jardin de plantes médicinales, qui sont classées selon leurs utilisations anciennes : stress et insomnie, dermatologie, cœur, sang, reins….

Merveilles de soins et d’intelligence, ce lieu historique au cadre gracieux et sobre invite le promeneur à jouir de quelques instants de calme et de sérénité.

Potager du Château d'Acquigny
Potager du Château d'Acquigny
Potager du Château d'Acquigny
Potager du Château d'Acquigny
Potager du Château d'Acquigny

– l’orangerie –

Voyage exotique pour le plaisir des sens

L’Orangerie fut construite en 1746… avec un jeu de couleurs. Les briques roses, le gris des lavandes, les sculptures bleues des cyprès de l’Arizona et ce bel ensemble architectural formé par l’église Sainte Cécile, l’ermitage et l’orangerie avec en arrière fond les grands toits d’ardoises du château constituent un décor de choix pour les agrumes. Un jardin d’inspiration italienne avec des topiaires nous confirme que décidément à Acquigny tout est conçu pour le plaisir des sens et la contemplation. Des végétaux méditerranéens ou de régions chaudes en pleine terre agrémentent la façade de l’orangerie – jasmin officinal, grenadier, passiflore, fremontodendron aux fleurs jaunes, vigne – et nous transportent dans un univers enchanteur qui exhale de délicats parfums.

Jardin du Château d'Acquigny
Jardin du Château d'Acquigny
Jardin du Château d'Acquigny

Oranges et citrons

Jardin du Château d'Acquigny
Jardin du Château d'Acquigny
L’orangerie depuis sa restauration en 2000 abrite à nouveau une collection d’agrumes suite au gel en hiver 1917 des orangers du XVIIIème après que les orangers du dix-huitième siècle ont gelé pendant l’hiver 1917. Aujourd’hui, cette collection comprend des citronniers, orangers, mandariniers, clémentiniers, cédrats, calamondins, bigaradier, mains de bouddha… Aux beaux jours les agrumes sont sortis et forment une allée le long de l’orangerie. La fructification coordonnée de la collection, les fleurs et les fruits des agrumes tous ensembles épanouis exhalent un merveilleux parfum qui enchante le visiteur.

Infos pratiques

- POUR TOUT SAVOIR SUR LE PARC ET LES JARDINS DU CHÂTEAU -

Plan d'accès

en voiture

Coordonnées GPS : 49.173 ; 1.187
Carte Michelin 304 Local, pli G6
A154 : sortie Acquigny
A 13 : sortie Louviers n°18
Info viamichelin ou google maps

en train

Gare d’Evreux, Rouen et Val de Reuil

en bus

De Rouen et d’Evreux
Info : http://www.vtni27.fr/

Horaires d'ouverture

Du 1er dimanche d’avril au dernier dimanche d’octobre :

weekends et jours fériés de 14h00 à 18h00

Du 1er Juillet au 31 août :

tous les jours de 14h00 à 19h00

Visite commentée autour du château à 15h00 et à 16h30.

Prévoir un minimum de 1h45 pour profiter au mieux des jardins, 2h30 est préférable

Les espaces ouverts à la visite sont : le parc et les jardins, le salon du midi, l’orangerie et l’ancien pressoir.

voir toutes les infos pratiques