les tresors cachés

- parcs et jardins -

Jardin du château d'Acquigny
Chaumière du château d'Acquigny
Prison du château d'Acquigny
Jardin du château d'Acquigny
Jardin du château d'Acquigny
Jardin du château d'Acquigny

La visite du parc d’Acquigny révèle des senteurs et des trésors cachés au détour des jardins, bosquets, sous-bois, pelouses : chaumière normande du 18e, cloître de l’ancien prieuré, vastes perspectives des collines environnantes, fleurs en toutes saisons…

Au détour d’une allée, en pleine lumière ou à l’ombre des grands arbres centenaires, la promenade invite le visiteur à la découverte fortuite des trésors cachés du parc.

Près d’un grand séquoia, une chaumière typiquement normande du XVIIIème siècle a été entièrement restaurée. Son toit de chaume est surmonté d’un lit d’argile dans lequel sont plantés des iris et des sedums. Les rhizomes des plantes assurent la fixation et l’étanchéité du chaume en retenant l’argile qui se désagrègerait au gré des intempéries. Les fleurs du faîtage et ses menuiseries peintes en bleu lui confèrent un charme tout particulier.

En vous rendant vers le potager un banc de pierre vous invitera à contempler le Christ du XIVème siècle du cloître de l’ancien prieuré abrité par les restes d’une tour de défense.

Au cours de la promenade, vous apercevrez le toit de tuiles de pays de la chapelle Saint-Mauxe, discrète, toute entourée de son écrin de verdure à l’ombre des grands ifs plantés au XVIIIème siècle. Dans cette modeste chapelle reconstruite par Monsieur d’Acquigny en 1747, entièrement rénovée en 1991, reposent les restes de Saint Mauxe, Saint Vénérand et leurs trente-huit compagnons martyrs d’Acquigny au IVème siècle, d’Anne de Montmorency Laval et de nombreux membres de la famille d’Esneval dont ceux de Claude le Roux qui acheta le château en 1656 et de Monsieur d’Acquigny…

En amont des grandes cascades, à l’ombre d’un bouleau pleureur et à proximité d’un érable à peau de serpent, une colonne romantique, toute en discrétion, avec un brin d’olivier sculpté rappelle celle qui honore la tombe du poète du cénacle romantique Gérard de Nerval au Père Lachaise.

A l’extrémité de l’allée de l’orangerie où végétaux méditerranéens et agrumes nous transportent dans un univers enchanteur plein de senteurs et de poésie, un ange en pierre sculptée, un doigt sur les lèvres, semble inviter le promeneur à faire silence dans ce lieu choisi pour entendre la très riche histoire de ce domaine et s’imprégner de l’harmonie des lieux.

Infos pratiques

- POUR TOUT SAVOIR SUR LE PARC ET LES JARDINS DU CHÂTEAU -

Plan d'accès

en voiture

Coordonnées GPS : 49.173 ; 1.187
Carte Michelin 304 Local, pli G6
A154 : sortie Acquigny
A 13 : sortie Louviers n°18
Info viamichelin ou google maps

en train

Gare d’Evreux, Rouen et Val de Reuil

en bus

De Rouen et d’Evreux
Info : http://www.vtni27.fr/

Horaires d'ouverture

Du 1er dimanche d’avril au dernier dimanche d’octobre :

weekends et jours fériés de 14h00 à 18h00

Du 1er Juillet au 31 août :

tous les jours de 14h00 à 19h00

Visite commentée autour du château à 15h00 et à 16h30.

Prévoir un minimum de 1h45 pour profiter au mieux des jardins, 2h30 est préférable

Les espaces ouverts à la visite sont : le parc et les jardins, le salon du midi, l’orangerie et l’ancien pressoir.

voir toutes les infos pratiques